Archives mensuelles

septembre 2020

Prévention covid

Quatre mesures pour une thérapie sans risque

Pour vous permettre d’entamer ou poursuivre votre thérapie en toute tranquillité d’esprit, des mesures rigoureuses de prévention anti-covid sont appliquées dans mon cabinet :

  1. Les surfaces susceptibles d’être touchées sont désinfectées après chaque séance ;
  2. Le cabinet est aéré entre deux séances ;
  3. Les fauteuils ont été écartés de façon à maintenir une distance de plus de deux mètres entre eux ;
  4. L’atmosphère dans le cabinet est désinfectée durant la séance grâce à la diffusion d’huiles essentielles antiseptiques.

Si toutefois le fait de venir jusqu’à mon cabinet reste inconfortable pour vous, les séances à distance sont une autre option possible : vous faites votre séance chez vous, installé•e dans votre canapé, évitant ainsi la perte de temps liée aux déplacements. C’est une formule simple qui a fait des adeptes ! 

En savoir plus sur la thérapie à distance

Eveil

La thérapie au service de l’éveil – 1

Si vous êtes déjà sur un chemin d’éveil ou si vous aspirez à découvrir ce que vous êtes vraiment, la thérapie non duelle va nourrir votre démarche et constituer un allié.

La thérapie non duelle est en soi un chemin d’éveil

Dans une approche thérapeutique « classique », le travail psychologique est centré sur la personne avec ses croyances, ses stratégies, ses rôles, etc., en visant le mieux-être de la personne, c’est-à-dire du moi individuel.

La thérapie non duelle apporte, elle aussi, un mieux-être psychologique à la personne, mais son but ultime va au-delà. Ce qui est visé c’est d’accéder, au-delà du moi individuel, à la réalisation de notre véritable identité– qu’on l’appelle Pure conscience, Conscience universelle, l’Un, la Source, ou un autre terme. Cet espace de conscience est synonyme de sérénité inconditionnelle, c’est-à-dire une sérénité qui ne dépend d’aucune condition.  

Ainsi, la thérapie non duelle est en soi un chemin d’éveil. Pour la personne accompagnée, il n’y a pas d’un côté la thérapie et de l’autre le chemin d’éveil spirituel* ; ces deux aspects se déroulent simultanément, dans la cohérence. On parle d’ailleurs de psycho-spiritualité*, ce terme montrant la combinaison des deux aspects en une seule et même chose.

A travers la thérapie non duelle, il s’agit d’une réalisation progressive et stabilisée de l’éveil (par opposition à des expériences ponctuelles et temporaires d’éveil qui ne sont pas ce qui est recherché ici).

Transmission de la conscience éveillée

L’approche non duelle des difficultés psychologiques est fondamentalement différente. Dans la plupart des thérapies, le moi individuel et ses problèmes (croyances limitantes, peurs, souvenirs traumatiques…) sont abordés depuis une perspective égotique (c’est-à-dire : le thérapeute en tant que moi individuel face à la personne accompagnée en tant que moi individuel). Ici il s’agit de tout autre chose : le mal-être de la personne est vu depuis une perspective éveillée, c’est-à-dire depuis l’espace de la conscience qui est au-delà du moi individuel.

La transmission de la perspective éveillée durant la séance est le point essentiel de la thérapie non duelle. Même lorsqu’en apparence le travail thérapeutique porte sur des aspects psychologiques et recourt à des techniques « classiques » de thérapie, ce qui est visé c’est la transmission de la conscience éveillée.

Cette transmission permet de voir clairement les mécanismes générateurs du mal-être psychique, et de les dissoudre. Quand les voiles se dissolvent ainsi, non seulement les difficultés psychologiques disparaissent, mais il y a aussi ouverture spirituelle : ce qui est alors là c’est une pure présence, un sentiment d’être, tout simplement… La conscience consciente d’elle-même.

Voir et dissoudre ce qui voile notre vraie identité

En début de processus, il y a une prise de recul : la posture de témoin intérieur s’installe tandis que nous devenons conscients du vécu intérieur, en temps réel. Comme un spectateur devant une pièce de théâtre, nous découvrons les engrenages qui existent entre les pensées, émotions, ressentis et actions et qui nous emprisonnent. 

La perspective éveillée amène à prendre conscience que ces histoires que nous nous racontons dans notre tête sont construites et ne sont pas aussi réelles qu’elles le semblaient.

La volatilité et l’inconsistance des pensées, émotions et ressentis est perçue, réalisée, à travers l’expérience même de la séance. L’attachement aux histoires, aux scénarios de la pièce de théâtre intérieure, se relâche. 

Et l’attachement au moi qui croit à ces histoires se relâche aussi. Car durant ce processus de découverte, c’est le fonctionnement de l’égo lui-même qui se dévoile peu à peu : son besoin insatiable d’avoir toujours autre chose (un autre état intérieur, un autre résultat, un autre objet, une autre relation…), sa tendance à créer des problèmes sans fin (même si cela est douloureux…), sa peur de mourir, etc.

Ainsi, nous déconstruisons l’identification à l’expérience psychologique et au moi qui pense faire cette expérience. L’étape suivante consiste à laisser tout se dissoudre naturellement. 

Les différentes facettes de ce savoir-faire sont transmises en cours de thérapie. Autrement dit, cet apprentissage en séance permet d’acquérir le mode d’emploi pour repérer l’identification au moi individuel, la lâcher et accéder à la conscience éveillée.

La personne accompagnée peut revenir à tout moment à la réalisation de ce qu’elle est vraiment, à cette présence, à cet espace de silence et de paix, dans la vie de tous les jours, et pas seulement sur un coussin de méditation…


A lire également, dans la série « La thérapie au service de l’éveil », les deux articles suivants consacrés au thème « La thérapie dissipe les obstacles sur le chemin d’éveil » :


* Pour éviter toute confusion, précisons que le terme « spiritualité » correspond ici à l’aspiration à découvrir l’essence, la nature profonde de ce que nous sommes, au-delà des apparences. Il n’est pas question ici de religion, ni de channeling. La démarche de thérapie et éveil non duels est libre de toute tradition religieuse et spirituelle. Pas de dogme ici, seulement l’expérience vécue.