Archives mensuelles

septembre 2017

Rebirth

Cinq ateliers de Rebirth programmés en 2017-2018

Je vous invite à vous inscrire cette année dans une pratique régulière du Rebirth pour bénéficier de ses puissants effets psycho-énergétiques. Les cinq ateliers prévus à Boulogne (92) entre novembre 2017 et juin 2018 vont permettront de plonger au cœur de vous-même et dissoudre les blocages qui font obstacle à votre bien-être.

Notez-en les dates d’ores et déjà : les samedis 18 novembre 2017, 13 janvier 2018, 10 mars, 28 avril, de 16 h à 19 h et le dimanche 1er juillet de 17 h à 20 h.

Voici les bienfaits que vous apporteront ces ateliers :

  • Vous obtiendrez une détente profonde et la sensation d’être régénéré(e), de retrouver plus de vitalité et d’enthousiasme,
  • Vous dissoudrez d’anciennes structures psychologiques obsolètes et pourrez guérir des traumatismes,
  • Vous progresserez vers le mieux-être et ferez émerger qui vous êtes authentiquement,
  • Vous accéderez à votre dimension spirituelle, vous découvrirez alors la Beauté de votre profondeur…

Une formule d’abonnement avantageuse rend ces ateliers très accessibles : un atelier sur les 5 est offert.

De plus, un tarif d’abonnement spécial Salon Zen (- 20 %) est proposé pour tout abonnement souscrit avant le 3 octobre. Profitez-en !

Toutes les informations détaillées vous attendent sur la page Ateliers.

Thérapie

Témoignage : Libre de danser sa vie

Je suis heureuse de vous présenter le témoignage de Flaviana* que j’ai eu le bonheur d’accompagner dans son parcours thérapeutique sur 15 séances entre septembre 2016 et juin 2017. Confrontée au départ à une difficulté psychologique handicapante, Flaviana a acquis l’aptitude de traverser son existence sereinement. Danseuse et chorégraphe de 33 ans, elle dessine désormais les mouvements de sa vie en conscience…

 

« J’ai commencé le travail thérapeutique avec Anne après un moment de fortes anxiétés et paniques que j’avais vécues lors de mes vacances d’été. Il y avait beaucoup de peur et de conflit à l’intérieur de moi et je n’arrivais pas à trouver le calme, j’étais souvent énervée ou agitée ou triste.

Je cherchais quelqu’un qui pouvait m’aider avec des méthodes douces et surtout avec qui j’allais travailler pour rééquilibrer l’harmonie entre le corps, la conscience et la partie plus spirituelle de moi.

À chaque séance, après une discussion initiale, Anne m’invitait à aller plus en profondeur dans un des aspects qui me donnaient de la souffrance et on cherchait, ensemble, à résoudre certaines situations émotionnelles qui étaient restées souvent bloquées dans leur processus.

Avec Anne, son écoute, son ouverture et sa douceur, j’ai pu avec patience dépasser certains mécanismes d’oppression qui revenaient à chaque fois identiques à eux-mêmes, et desquels je n’arrivais pas à me libérer. J’ai appris à me connaitre plus en profondeur grâce au fait que j’ai commencé à m’observer.

La première leçon de ce parcours thérapeutique est de ressentir ce que se passe quand il y a une émotion et de l’accueillir sans jugement, puis d’essayer de voir d’où elle vient, mais sans vouloir l’analyser. C’est une compréhension « maternelle » et sans critique, sans rechercher à culpabiliser quelqu’un et surtout pas soi-même ! Cette approche m’a appris l’importance de prendre soin de soi et cela m’a rendue beaucoup plus consciente et attentive, et m’a aidée à débloquer et dissoudre certains traumatismes avec beaucoup de douceur.

Après un an de séances assidues je me sens plus forte, confiante et rassurée qu’il y a toujours beaucoup de solutions à tout ce qu’on appelle « problèmes », mais qui ne sont que des étapes de notre évolution, et qu’il faut juste savoir se connaitre pour les dépasser et pour trouver le bonheur et la joie. Ces sont nos peurs, nos résistances et nos limites qui ne nous permettent pas d’avancer et de vivre la vie de façon plus fluide.

Je ne cache pas que c’est un parcours qui peut être parfois difficile, ou douloureux, mais qui m’a permise de vraiment reprendre ma vie en main et de ne plus me sentir victime des situations, ou des autres. Et surtout de devenir autonome et thérapeute de moi-même ! »

* prénom fictif